FOIRE A LA PHOTO: les 21 et 22 SEPTEMBRE 2019
PHOTO - CINEMA - SON - RENCONTRE DES COLLECTIONNEURS - EXPOSITIONS - CONFERENCE

La préparation  de  la foire à  la  photo  se  profile. Pour cette deuxième rencontre de grande envergure à Argenton - sur - Creuse,  l’association Argenton 36 Photo-Vidéo se dévoile . Une manifestation gratuite ouverte à tous les passionnés de  la photographie et du matériel en perpétuel progrès.  

Réservation, inscription,       Réglement

CONFERENCE

Samedi 21 septembre à 20 h 30  
Halle Polyvalente rue de  la Grenouille.

Lionel MAYE nous parlera des ours de l'Alaska.

Patrick KIENTZ nous parlera de la faune du Massai Mara,  Le kenya. 

2019 Affiche

Un week-end à retenir les 21 et 22 septembre 2019. Le club Argenton 36 Photo-Vidéo accueille les passionnés de l'art photographique. 

Vous êtes bénévole et passionné, nous accueillons les aides.                                                                              2019 Flyer

Manifestation,  Argenton-sur-Creuse

Le samedi 21 et le dimanche 22 septembre 2019 se côtoieront les amateurs de photo, de vidéo, du cinéma, du son, les collectionneurs, les professionnels et le grand public de l’Indre et des départements limitrophes.

Le programme est rythmé par des rencontres, des ateliers d’échanges et d’animations en direction de la jeunesse et des adolescents,  des conférences, des expositions de photos amateurs et professionnels. 

De part sa situation géographique, la ville d’Argenton-sur-Creuse est idéale pour recevoir cette rencontre annuelle, placée au cœur de la Venise Verte. Une ville dotée d’un riche patrimoine, de paysages naturels et de structures culturelles qui dégage un certain charme. Une région pittoresque, chargée d’histoire, trés affectionnée par les artistes peintres. 

 En 2018, mille visiteurs  ont contemplé et apprécié les oeuvres des différents arstistes et exposants, amateurs ou professionnels. Une curiosité partagée dans les espaces d'expositions et sur les stands de matériel.

RENCONTRE DES EXPOSANTS DE MATERIELS PHOTOS
Une manifestation ouverte à tous, et particulièrement aux particuliers pour présenter du matériel ayant un lien avec le monde de l'image.
La vente ou l’échange de matériel, photo, cinéma, vidéo, de collection, argentique et numérique prendra place dans la halle, espace couvert et aménagé spécifiquement pour la prestation. Une manifestation proposée pour la vente de matériel
 de particulier à particulier  Réservations - tarifs où chacun peut retenir un espace pour vendre ou présenter son matériel personnel (voir règlement et inscription).   

AU RENDEZ VOUS DES PHOTOGRAPHES 2019. Quatre auteurs talentueux : Lionel Maye - Patrick Kientz - Dominique Crouzy - Alain Cassaigne 

Lionel MAYE

Lionel Maye est originaire de la banlieue parisienne. Très tôt, il s’est passionné pour la photographie lorsque son père lui a offert son premier appareil photo à l’âge de 7 ans pour le récompenser de ses résultats scolaires. Cela a fait naître en lui une passion qui ne s’est jamais démentie.
Dès l’âge de 18 ans, il s'installe à son compte dans la photo de mariage, mais son esprit d’aventure aidant, il effectue très vite de multiples voyages, notamment en Afrique saharienne et en Afrique noire, avant, en 1979, d’atterrir en Alaska un peu par hasard, région dont il n’est jamais reparti, envoûté par cette terre hors normes. Il y réside maintenant depuis 39 ans.
Après diverses entreprises conventionnelles “alimentaires” (serveur, boulanger, restaurateur), Lionel comprend que la vie sans appareil photo n’est pas celle qu’il veut mener, et il décide de se consacrer uniquement à cette passion. Il a parcouru inlassablement l’Alaska, cet état américain vaste comme trois fois la France, en bateau, en motoneige et en hydravion (il possède son brevet de pilote).
Les ours (bruns ou polaires), n’ont plus de secret pour lui. Il les côtoie depuis si longtemps qu’ils font partie de son paysage quotidien. Il a fait découvrir son pays d’adoption, depuis plus de 25 ans, à de nombreux photographes, professionnels et amateurs. Depuis presque 10 ans, Lionel voyage également chaque année en Afrique (Kenya, Namibie, Botswana, Zambie), où il accompagne des groupes de photographes.
Il a publié une dizaine d’ouvrages de photographie animalière, sur les ours bruns et polaires et sur la faune africaine.
Ses photos reflètent sa passion, qui s’exerce toujours en respectant ses sujets, qui sont de vrais animaux sauvages. Lionel se refuse à utiliser des affûts, à attirer les animaux de quelque façon que ce soit, ou à photographier des animaux en semi-liberté.
Ses photos sont 100% authentiques, comme la Nature qui l’entoure.
L’exposition à pour  titre : Du Nord au Sud, Portraits Serrés
15 tirages sur Dibond, papier satiné, caisses américaines alu noir,  grand format : 1 tirage en 60x120 et 14 tirages en 90x90
Pour  savourer de superbes photographies, rendez vous sur le site :    Grand Frisson

Patrick KIENTZ

Un homme passionné raconte: Je suis originaire de Paris, j’ai découvert le continent africain, et plus particulièrement l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Est, au début des années 80, au cours de « ma première vie ». Ce fut une véritable révélation, et l’évidence s’imposa que je ne resterais jamais longtemps sans remettre les pieds sur ce continent envoûtant.
Le Monde est grand, la Vie est courte. J’ai depuis élargi mes horizons et si je parcours maintenant le monde depuis plus de 15 ans, de l’Afrique à l’Asie et aux Amériques, c’est uniquement pour assouvir ma passion pour la nature et la chasse photographique.
Comme beaucoup de photographes animaliers, mon parcours photographique a commencé par une quête continue et passionnée, dans les grandes plaines d’Afrique de l’Est, à la recherche des félins. Mais très rapidement, ce sont les rencontres avec nos cousins à quatre mains, les primates, présents sur tous les continents, qui se sont révélées pour moi les plus chargées en émotions.
D’une patience à toute épreuve, j’aime tout ce que la Nature m’offre, loin ou tout près de chez moi, et j’adore m’immerger totalement en brousse, du lever au coucher du soleil, ou simplement camouflé dans un affût en lisière de forêt en espérant toujours surprendre une scène de vie, une lumière, une action, une ambiance.
Pouvoir parcourir le monde est une chance, je me considère comme un témoin privilégié de l’état de notre planète, et je m’efforce donc, par des expositions, conférences et l’animation de pages Facebook, de sensibiliser un large public, en particulier les enfants, à l’impérieuse et urgente nécessité de préserver notre planète et la biodiversité.
Soucieux de laisser une trace durable des émotions photographiques que j’ai ressenties à travers le monde, et que j’aime partager, j’ai décidé de coucher sur le papier certaines de mes rencontres, je suis l’auteur ou co-auteur de trois livres édités chez Vilo, « Regards de Primates », « Monde Animal », et « Ours Polaire ». 

REGARDS DE PRIMATES

Voilà une bonne vingtaine d’années que je parcours le monde, en quête de belles rencontres avec le monde animal, et j’ai passé lorsque la chasse photographique est devenue pour moi une véritable addiction, beaucoup de temps à parcourir les grandes plaines d’Afrique de l’Est pour photographier les félins qui m’ont toujours fasciné. Mais parmi les rencontres moins recherchées les plus chargées en émotions, celles avec nos lointains cousins à quatre mains sont celles qui m’ont toujours le plus fortement ému.
Lorsque j’expose mes photographies, je constate que c’est généralement devant les primates que les visiteurs, enfants comme adultes, s’arrêtent le plus longtemps…
Les rencontres avec ces animaux au comportement social parfaitement structuré et remarquablement organisé, à l’intelligence individuelle et collective particulièrement développée, sont toujours fortement chargées en émotions.
L’Afrique avec les babouins du Serengeti en Tanzanie, les geladas des hauts plateaux d’Éthiopie, les chimpanzés de Kibale en Ouganda, les gorilles du massif de la Virunga au Rwanda, l’Asie avec les orangs-outans et les nasiques de Bornéo, les macaques nègres et les tarsiers spectre de Sulawesi, les macaques à toque qui colonisent les splendeurs architecturales du Sri Lanka, l’Amérique latine avec les capucins bruns du Pantanal, l’Europe avec les magots du rocher de Gibraltar, les primates sont présents sur pratiquement tous les continents, et ils partagent souvent leur habitat avec leurs cousins les humains.
Si leur observation, et en particulier les gestes et attitudes des femelles envers leurs petits, qu’il est si tentant de comparer à nos propres comportements, est touchante voire perturbante, c’est la rencontre de leurs regards profondément « humains » et attachants qui provoquera le plus grand trouble chez l’observateur attentif et patient : curiosité, inquiétude, défiance ou parfois confiance, intérêt, complicité, c’est un véritable échange qui s’établit, et qui doit nous inciter à réfléchir à nos responsabilités envers ce monde dit sauvage que nous devons absolument protéger. 

A consulter :    Les Primates            Regards de Primates

Dominique CROUZY

Dominique est natif d'un milieu rural, âgé de 53 ans. Dès son plus jeune âge, le paysage naturel berrichon imprègne son enfance et son adolescence. Il découvre sa passion pour la photo animalière à l'âge de 14 ans et c'est seulement en 1991 qu’il s’offre son premier matériel photographique. Les premières années, il consacre beaucoup de temps à l'observation des mammifères de notre région.
Equipé d'un NIKON D 7000 et d'un zoom 200/500 mm, il réalise ses photos soit en affût, soit à l'approche. Depuis quelques mois il savoure un grand plaisir, découvrir et photographier les oiseaux, peu communs, qu'ils soient sédentaires ou migrateurs. 
Son quotidien passe par la découverte de la faune et de la flore des régions françaises, une passion qui ne l'a jamais quitté, qui occupe une bonne partie de son temps libre. A travers ses clichés, il souhaite faire partager l’émotion ressentie, lors de ces instants que l'on ne peut vivre qu'en solitaire, loin de l'agitation des activités humaines.

 A consulter:    Regards Sauvage

Alain CASSAIGNE

Depuis 20 ans, Alain a présenté de nombreuses expositions de prestige, notamment à la maison Doisneau, La Fnac et à la fondation Gulbenkian à Paris, entre autres.
Photographe professionnel autodidacte, il travaille sur des thématiques personnelles à long terme. Ses sujets de prédilection sont l’humain dans toute sa profondeur et sa subtilité. 

Les 21 et 22 septembre prochain, nous aurons le plaisir de découvrir une exposition en noir et blanc : PORTUGAL - SAUDADE – Expo A.J.CASSAIGNE.     lire la suite - Saudade -

Artiste multiple, il est également auteur, aquarelliste et sculpteur. Il partage son activité entre le Berry où il réside et Paris . A consulter :    site Alain Cassaigne

Michel TELLIA

Michel nous évoque avec passion. Enfant déjà, la nature Tourangelle était mon terrain de jeux.
Quand je n'étais pas à l'école, je parcourais la campagne, la forêt, j'explorais les mares environnantes à la recherche de Tritons crêtés que mon imaginaire transformait en dragons miniatures.
Je passais des heures à regarder les araignées tisser leur toile, je leur attrapais des mouches pour le plaisir de les voir emballer leur proie. J'observais des heures durant, les oiseaux du jardin.
Dans le ruisseau, je cherchais des porte-bois pour aller pêcher quelques poissons, en espérant que le Martin pêcheur vienne par inadvertance se poser quelques secondes sur ma canne à pêche. Toute cette nature sauvage était pour moi  un monde à explorer.

xx

Plus tard, mon premier salaire a été entièrement investi dans un appareil photo reflex, et depuis maintenant presque 40 ans la photographie, la nature, et particulièrement les oiseaux occupent une place prépondérante dans ma vie.

Aujourd'hui encore les saisons rythment mes années, j'attends avec impatience les premiers perce-neige, puis le retour des oiseaux migrateurs, les coquelicots, les brumes de l'automne et ses douces couleurs, les formes magiques des glaces hivernales, j'aime voir le soleil se lever dans le silence, j'aime écouter le chant du rossignol, j'aime l'odeur de l'humus, j'aime...
Mes photos sont le témoignage de la beauté de la nature, mais malheureusement, elle est de plus en plus malmenée, les espèces voient leur effectif diminuer de façon très inquiétante, et leurs biotopes disparaître, alors protégeons ce bien précieux, afin que nos enfants et petits enfants puissent eux aussi s'émerveiller, comme j'ai eu la chance de le faire.
Ma dernière exposition "Chemin faisant" met en lumière les fleurs sauvages, celles que l'on croise au bord du chemin, pour peu que notre regard s'y attarde un instant.
Michel Tellia 
A consulter :      Photographe naturaliste

Mémoire :